Divine Comédie
La Délicate

Simple courbe parmi tant d’autres
Parfum subtil, infime fragrance
Elle m’enivre, mais est-ce sa faute ?
Délicate et douce innocence

Petits gestes particuliers, anodins
Sont autant de traits de sa personnalité
Ces expressions dont je connais la fin
Ne sauraient en aucun cas me tromper

Feinte ignorance pour apprendre encore
Je ne me lasse chaque fois
De découvrir la perfection de ce corps
Hôte d’une âme de soie

Sait-elle seulement ce qu’elle représente ?
Paroxysme de la féminité
Aussi subtile que rayonnante
Je vous en prie, laissez-moi l’aimer…

Simon